top of page

90 degrés à l’Est, neuf groupes à découvrir


Deux soirs, neuf groupes et quelques DJs : le festival « 90 Degrés Est » est un rassemblement enthousiaste d’artistes d’ici, entre chanson festive et performance scénique agitée, jeudi et vendredi à Strasbourg.

Neuf groupes étonnants ou festifs, c’est le plateau alléchant monté par le tourneur Rose Macadam, installé pour deux jours au Molodoï à Strasbourg. Il y en aura pour tous les goûts, du cabaret déjanté au métal industriel, de la chanson festive à l’électro 80’s… Cette jolie sélection à tendance régionale permettra à chacun de découvrir que le grand Est est aussi un terrain fertile pour la création musicale contemporaine.

Danser avec le duo Sons des Disco

Revue des troupes avant le grand soir… Jeudi, c’est la Toussaint, mais on ne pourra s’empêcher de rire avec le rock dactylo des Suprêmes Dindes, concert survitaminé et hystérique garanti, avec deux secrétaires en tailleur sur scène. Avant cette tête d’affiche, grand mélange des genres au menu, avec un brin de jeunesse électro dansante incarné par le duo colmarien Sons des Disco, la performance hallucinée, quelque part entre punk porno et chanson révolutionnaire, des Mulhousiens trash Denum, et le métal indus furieux des Franc-Comtois Wormachine. La fin de soirée sera labellisée drum’n’bass breakbeat avec trois énergumènes dijonnais réunis sous l’appellation Beat Bastard Crew.

Punk en alsacien et chansons à boire

Vendredi, le festival se classe plus clairement dans la catégorie festive. Avec la tribu mulhousienne ValiumValse, toujours là pour chanter son rock musette attachant et entraîner le public dans ses chansons à boire. On savourera également le punk-rock des Bredelers, quatre musiciens strasbourgeois qui osent la langue alsacienne pour secouer les têtes en riant et pogotant. Les spectateurs pourront s’abandonner tous en chœur et chanter avec la fanfare des Garçons Trottoir, piquant mélange de provocation et d’humour acoustique, avec banjo, accordéon et trompette. On aura même droit à deux groupes « français de l’intérieur », la fusion rock électro de Khams et le rock pop du trio Scapin. Pour faire le plein d’énergie musicale, et apprécier en deux jours la diversité naturelle des artistes régionaux, prenez donc ce virage à 90 degrés vers l’Est ! Vous ferez d’une pierre deux coups et visiterez le Molodoï, salle de spectacle alternative et autogérée, à nulle autre pareille, où tous les mélanges sont possibles, du cirque au théâtre et du punk au rap. La preuve tous les soirs de l’année ou presque…

Y ALLER Le festival «90 degrés Est» se déroule jeudi 1er et vendredi 2 novembre au Molodoï, 19 rue du Ban de la Roche à Strasbourg. Programme détaillé dans l’agenda ci-contre. Entrée 8 euros par soir, 10 euros pour les deux soirées. Renseignements au 03.88.28.15.18 web www.rosemacadam.com — mp3 à écouter sur www.myspace.com/90degresest

J-L.W.

//

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page