top of page

Dédicace /// Les chansons à lire et à contempler de Vincent Vanoli

L’auteur de bandes dessinées sera présent à La Vitrine mulhousienne le 25 mai pour dédicacer ses créations, souvent placées entre mémoire personnelle et mémoire de la musique pop.

Vincent Vanoli est un auteur reconnu dans le monde de la bande dessinée indépendante des deux dernières décennies, se distinguant par son style caractéristique, un trait assez tourmenté aux riches nuances de noir et blanc. Ses ouvrages, publiés chez nombre de maisons d’éditions indépendantes et notamment L’Association, oscillent entre récits fantasmagoriques, adaptations (Le Décaméron par exemple), et évocations personnelles. Son Passage aux escaliers, publié par L’Association en 2010, a ainsi marqué bien des esprits en alternant des observations sur des lieux comme le lac d’Alfeld, l’avenue Schumann à Mulhouse, sa petite ville natale en Lorraine, et des souvenirs de figures de l’histoire du rock comme Syd Barrett ou Johnny Cash, dessinant ainsi un paysage mental allant du plus proche à l’universel.

Dédicace et mini-concert avec Calou

La musique est d’ailleurs omniprésente dans l’oeuvre de Vanoli : il a réuni l’an dernier ses dessins illustrant des classiques du rock, publiés chaque mois dans Novo, l’indispensable magazine culturel du grand Est, dans un ouvrage intitulé Songs to learn and sing, publié par Médiapop. Parmi les rédacteurs qui ont contribué à ce recueil, on retrouve un certain Calou, complice lorrain de longue date de Vanoli, qui a illustré son récit épistolaire Correspondance des trois petits cochons (« une adaptation sociale du conte, précise Vanoli)… Et qui sera également présent vendredi prochain à la dédicace de Vincent Vanoli à La Vitrine, la boutique associative des créateurs mulhousiens. « Il sera là pour interpréter, à la basse et au chant, des chansons du répertoire du rock anglo-saxon », indique l’illustrateur.

D’une île à l’autre

Livres, magazines, fanzines, pochettes de 45 tours, ce ne sont en tout cas pas les objets à dédicacer qui vont manquer lors de la rencontre. Le dernier album de Vincent Vanoli est titré D’une île à l’autre, et toujours publié par L’Association. « C’est un récit de voyage, en partie restitution d’une résidence dans un village corse, complété par le journal d’un séjour dans une ville côtière du sud de l’Angleterre ». La dédicace est également l’occasion de découvrir un autre talent de ce professeur d’arts plastiques dans un collège mulhousien : la peinture, très colorée qui plus est ! « On y retrouve aussi un esprit pop, les couleurs, les fenêtres anglaises… » Jamais très loin, la pop-music. On notera justement que la rencontre s’inscrit dans le cadre du vingtième anniversaire de la fédération Hiéro, chère au coeur de Vanoli : « à force de croiser les mêmes têtes lors des concerts, au Noumatrouff il y a quinze ans ou à Colmar par exemple, des liens se sont crées, je peux dire que c’est grâce à Hiéro que j’ai pris racine en Alsace ! ». Ses dessins ne ressembleraient-ils pas à des chansons à lire et à contempler, tantôt brumeuses et nostalgiques, tendres et vagabondes, personnelles et universelles ?

Sylvain Freyburger

Y aller : Dédicace de Vanoli et mini-concert de Calou vendredi 25 mai à 17h30 à La Vitrine, 53 avenue Kennedy à Mulhouse. Bibliographe sur www.vincent-vanoli.fr.

(article paru dans le quotidien régional L’Alsace le 18 mai 2012 – www.lalsace.fr)

Une peinture baptisée Queen’s park Road Brighton, facette méconnue du talent de l’anglophile Vincent Vanoli, à découvrir à La Vitrine à partir du 25 mai.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page