top of page

Elephonic réussit sa sortie

Après une « réhabilitation du bruit au centre ville par des animations en soirées » et un fabuleux barathon dans le centre ville qui a séduit le public, le festival Elephonic s’est achevé dans la nuit de samedi à dimanche au Noumatrouff. Tout au long de la soirée, mélangeant les genres et les arts, un programme savoureux et original a été délivré par une pléiade d’artistes venus d’ici et d’ailleurs. L’entrée en matière par le collectif strasbourgeois Ideo a réinventé le concept du cabaret. Le spectateur, les yeux bandés, emporté par les comédiens sur un tapis d’herbes, se laissait subjuguer par de nouvelles sensations et bercer par une vertigineuse exploration sensorielle. Reprenant le flambeau, les quatre jeunes femmes du groupe Mil Mascaros, ont galvanisé le public avec la puissance du punk. Un peu plus loin, dans un décor faiblement éclairé, la troupe Performance rejouait la fabuleuse histoire originelle. Puis les Canadiens de Zeroscape ont ouvert les portes du « livemetal », suivi du puissant mix de DJ Zimo et d’Imag’in1son, créant des images au rythme de la musique.

Florence Platof


Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


bottom of page