top of page

Les « étrangetés » de Marie Meier à La Vitrine

« Oddities », en français étrangetés, bizarreries ou encore singularités, est le titre de l’exposition de Marie Meier créée spécialement pour La Vitrine, la boutique mulhousienne dédiée aux créateurs locaux et gérée par l’association Old School. Une collaboration attendue depuis l’ouverture du lieu, en novembre dernier, et qui a réuni beaucoup de monde, vendredi soir, avenue Kennedy, pour le vernissage en présence de l’illustratrice « goth’n’roll ».

Grâce à Marie Meier, le gothique, l’ésotérisme, le macabre sortent de l’ombre. Un trait fin et précis, beaucoup de couleurs et une touche de féminité et ils deviennent flamboyants, poétiques et populaires. Ce qui n’est pas pour déplaire à l’artiste. « Je n’ai pas de discours sur ce que je fais. Ce n’est pas conceptuel. Je pars de thèmes surréalistes sans avoir de message politique. Je travaille à l’instinct », a-t-elle confié vendredi soir, arborant un large sourire, contrastant lui aussi avec son univers sombre.

Clins d’œil aux icônes du rock, culture mortuaire du Mexique ou tatouages, les fans de Marie Meier retrouveront tout l’univers de l’illustratrice dans une série d’assiettes — une première dans son parcours — dans des aquarelles ou dans des « giclée print » (une technique d’impression et de reproduction numérique d’œuvres d’art), un hommage au club des 27 : Kurt Cobain, Amy Winehouse, Jimi Hendrix, Jim Morrison. « Il y aura aussi Janis Joplin », a-t-elle indiqué. Mythes et symboles

Boules de billard n° 8, ailes d’ange, sirènes, oiseaux, cœurs percés, flammes, sang, têtes de mort, croix, ses œuvres sont truffées de symboles. Avec sa première série d’assiettes, exposée pour la première fois, l’artiste poursuit un travail sur la céramique débuté sur des crânes. « C’est un concept d’assiettes souvenir, un clin d’œil à des personnalités comme Charles et Diana, le pape… Je travaille aussi beaucoup sur les figures féminines », a-t-elle confié. La féminité, c’est peut-être ce qui rend le travail de Marie Meier si singulier.

Y ALLER La Vitrine, 53, avenue Kennedy à Mulhouse, du mardi au vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h, le samedi de 10 h à 19 h. par C.B  »Article paru dans le journal L’Alsace du 13/09/2011 »

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page