top of page

Formation : Musiques actuelles, mode d’emploi

Monter une sono, connaître le régime de l’intermittence… Autant de sujets disséqués par Hiéro et le CDMC à Guebwiller, lors d’un semestre de formation consacré aux musiques actuelles.

Depuis deux ans, Hiéro proposait des sessions de formation autour des musiques actuelles, à destination des bénévoles associatifs. Dans le cadre du projet transfrontalier Europop, en collaboration avec la Jazz und Rock Schule de Fribourg, la Fédé Hiéro s’est trouvé des atomes crochus avec le Conseil départemental pour la musique et la culture de Haute-Alsace (CDMC), qui souhaitait également s’investir en faveur des musiques actuelles. Ensemble, les deux associations ont concocté un semestre de formation à destination « des musiciens et des équipes qui les entourent, des associations et des porteurs de projets ». L’objectif : « mieux appréhender les multiples aspects des musiques actuelles, de la législation à la technique en passant par le multimédia ».

La solution micro-entreprise

« On travaille déjà avec l’association Old School à Mulhouse pour accompagner les artistes, explique Jean-Luc Wertenschlag, chargé de mission chez Hiéro. Mais au-delà de la proposition artistique, il est tout aussi important pour les artistes d’avoir tout un environnement favorable, des interlocuteurs dans des domaines multiples : managers, graphiste, photographe, merchandising. La formation s’adresse autant aux musiciens qu’à tous ces gens qui peuvent les accompagner. » Parmi les modules proposés, les sujets sont très variés. Démarrage le 29 janvier autour de la micro-entreprise, avec Dominique Wadel, directeur de l’agence Vecteur à Mulhouse (tarif : 5 €) : « La micro-entreprise peut-être une solution simple et efficace. C’est une réponse adaptée à beaucoup de situations qu’on rencontre sur le terrain, dans le monde des musiques actuelles, car la gestion associative est parfois plus acrobatique vis-à-vis de la législation. » À la mi-février, Stéphan Le Sagère, musicien, ancien syndicaliste, directeur de la Fédération nationale des écoles d’influences jazz et musiques actuelles, abordera pendant deux jours « la professionnalisation du groupe » (50 €) : « C’est un pédagogue né, et il maîtrise sur le bout des doigts le jargon administrativo-légal, de l’intermittence à la gestion associative, commente Jean-Luc Wertenschlag. On invite tous les managers de groupes à s’inscrire : ils auront les réponses aux questions qu’ils se posent sur le choix à faire entre rester amateurs ou basculer dans le monde professionnel. » Le reste du programme abordera aussi bien les repères musicaux (50 €) que les aspects techniques du concert (au Caf-Conc d’Ensisheim, 5 avec un concert en soirée) ou le multimédia, avec une initiation (45 ) et une formation plus pointue à la création de sites internet (100 €). Sans oublier une journée conviviale à Fribourg la veille du 1er mai, histoire de mieux cerner le fonctionnement culturel de nos voisins allemands (35 , bus, dîner et concert compris).

S’INSCRIRE Inscriptions prolongées jusqu’au 19 janvier. Renseignements au CDMC de Guebwiller, service formation : 03.89.74.94.69. Sur internet : www.cdmc68.com

Clément Tonnot

 »Des aspects techniques à la législation, les groupes et leur entourage auront toutes les réponses à leurs interrogations.

Archive Hervé Kielwasser »


Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page