top of page

mer. 25 janv.

|

Gérardmer

30e festival international du film fantastique de Gérardmer

30 ans d’horreur, d’effroi, de mystère et de fenêtres ouvertes sur les imaginaires du monde entier. Qui aurait pensé à Gérardmer pour avoir aussi peur ?

Les inscriptions sont closes
Voir autres événements
30e festival international du film fantastique de Gérardmer
30e festival international du film fantastique de Gérardmer

Heure et lieu

25 janv. 2023, 19:00 – 29 janv. 2023, 19:00

Gérardmer, 88400 Gérardmer, France

À propos de l'événement

Cette année, nous fêterons trente ans d’horreur, d’effroi, de mystère et de fenêtres ouvertes sur les imaginaires du monde entier.

Trente ans qui ont permis au Festival international du film fantastique de Gérardmer de s’imposer comme la Convention du genre, consacrant les tendances et les anticipations, fédérant un public fidèle, engagé et passionné , et tous les ans, de nouveaux venus, accueillis avec chaleur par les bénévoles. Cet anniversaire est l’occasion de revenir sur notre passé pour interroger l’avenir de la création fantastique.

Avant l’irruption de l’ère du digital, le film belge Thomas est amoureux de Pierre- Paul Renders triomphait et anticipait l’ère de la visioconférence. Les masques de Wes Craven et les giallo de Dario Argento nous ont terrorisés. Le réalisateur néo-zélandais Peter Jackson, avant de réaliser Le Seigneur des anneaux, gagnait le cœur des festivaliers avec Créatures célestes, le Coréen Kim Jee- woon faisait ses classes dans les Vosges avant de triompher avec ses Deux sœurs. Guillermo del Toro, Á lex de la Iglesia, Jaume Balagueró , Paco Plaza, J.A. Bayona, Hideo Nakata, Eli Roth ont grandi avec nous et nous ouvraient les portes secrètes de leurs plus profonds cauchemars... On a même découvert à Gérardmer qu’il y avait de la poésie chez les vampires (Morse de Tomas Alfredson) et que le fantastique recelait élégance et grâce (It Follows de David Robert Mitchell) sans oublier l’horreur brute de la nouvelle garde anglo-saxonne emmenée par André s Muschietti, Jennifer Kent, Alex Garland, Rose Glass ou Brandon Cronenberg et le cinéma de genre à la française avec notamment Christophe Gans, Alexandre Aja, Xavier Gens, Pascal Laugier, Lucile Hadzihalilovic ou Julia Ducournau.

Gérardmer parie sur les trente ans à venir, prenant en compte la multiplication des écrans, leur forme, leur luminosité́ , et leur capacité à interpréter les fantasmes des cinéastes des quatre coins du monde.

Pour que demain soit fantastique

Programme


  • 96 heures

    Site internet

Partager cet événement

bottom of page