top of page

Scènes de Rue, direct dans ton U

L'indispensable festival Scènes de Rue n'aura pas lieu l'été 2023. La ville de Mulhouse a décidé de le remplacer par un week-end pour enfants - sans faire appel au directeur artistique totémique de la manifestation, Frédéric Rémy, un marseillais également programmateur du festival d'Aurillac, numéro 1 français de la catégorie. Pour économiser 400 000 euros ? Ou 600 000 ? Pour éviter que Mulhouse s'installe au firmament populaire des festivals de l'été ? On a du mal à saisir les raisons pour lesquelles l'événement phare de la culture de la cité du Bollwerk devrait disparaître. Ou se transformer en biennale. On en cause dans les chaumières, le quotidien local ou la radio du Sundgau. Et on prie pour que nos élu-e-s ne tuent pas ce qui fait le bonheur des Mulhousiens et des Mulhousiennes de tous âges et de tous horizons... et de nos ami-e-s de Paris, de Besançon ou de Lausanne.





La naissance de Scènes de Rue reste à écrire. C'était au siècle dernier et personne ne se souvient qu'une fonctionnaire municipale du nom de Dalia Messara s'est battue pendant des années pour que ce festival existe... Retour vers le futur, sautons directement 25 ans plus tard pour atterrir en pleine polémique.


Le drame commence avec une interview de l'adjointe à la culture dans le quotidien L'Alsace en novembre 2022. À la stupéfaction générale, Anne-Catherine Goetz explique que "les enfants ont du mal à voir les spectacles de Scènes de Rue", sans doute parce qu'ils n'ont pas mangé assez de choucroute et qu'ils sont donc trop petits. En conséquence, le festival 2023 est annulé et remplacé par une animation pour enfants. Bravo à l'agence parisienne ABCD qui accompagne cette démarche ! Pour combien d'euros ?


Aussitôt certains réagissent, les smartphones chauffent, les esprits s'échauffent, une pétition surgit dans la nuit et disparaît presque de suite... Les fonctionnaires municipaux ont peur de s'exprimer, cachés derrière le fameux "devoir de réserve" (une légende urbaine contre la démocratie locale ?), le programmateur historique refuse de prendre partie... Le peuple va-t-il se recoucher comme si de rien n'était ?


Finalement la mobilisation perdure, et une première réunion d'un collectif de soutien se tient à motoco en janvier 2023. Dans la foulée, un manifeste est rédigé, une pétition est lancée sur le site change.org avec plus de 3350 signataires (à la date du 9 février 2023). Les motivé-e-s de la culture dans ta rue manifestent à l'occasion du conseil municipal du 2 février au parc-expo de Mulhouse et demandent une vraie discussion avec la municipalité. Pas gagné. L'adjointe à la culture Anne-Catherine Goetz n'a pas répondu à la demande d'interview de WNE, mais nos micros restent ouverts. Des artistes se mobilisent également, on peut les écouter dans le superbe podcast Récolte sonore pour le maintien du festival Scènes de Rue à Mulhouse de Radio Quetsch. Suspens pour la suite...


Après la mort de Scènes de Rue, la fermeture de la piscine Curie (son sosie strasbourgeois également monument historique a pourtant été réhabilité avec bonheur), la disparition probable du festival jeune public Momix à Kingersheim (son fondateur et directeur n'est pas remplacé), la fermeture inéluctable de la tour de l'Europe si rien n'est fait (encore un peu ouverte, mais pas la terrasse - fermée depuis 30 ans - et le restaurant tournant pourtant propriétés de la ville de Mulhouse depuis des années) et le déménagement du siège de m2A (Mulhouse Alsace Agglomération) qui quitte Mulhouse pour s'installer au bord de l'autoroute de Sausheim au plus près des voitures et bien loin des citoyens, des vélos et des trams, quelle sera la prochaine invention de nos élu-e-s pour rendre la vie plus triste ?


Jean-Luc Wertenschlag

(qui se surprend à regretter notre précédent "ministre" de la culture de Mulhouse avec lequel il s'est pourtant bagarré politiquement pendant près de 30 ans - coucou Samu !)

jlw@radiowne.eu Liens :

  • Récolte sonore pour le maintien du festival Scènes de Rue à Mulhouse - par Radio Quetsch

  • Infos en ligne - Julia Mancini

  • Pétition en ligne - change.org

  • Manifestation avant le conseil municipal du 2 février 2023 - L'Alsace du 02/02/23

  • Le collectif de soutien s'est réuni le 11 janvier 2023 - L'Alsace du 13/01/23

  • Un commerçant inquiet de la disparition de Scènes de Rue - L'Alsace du 08/02/23

  • Annonce de la disparition, grâce à une agence parisienne ? - L'Alsace du 29/11/22



Comments


bottom of page