top of page

Mulhouse : un mois pour explorer notre rapport au corps avec la Nef des sciences

[revue de presse]


Organisé en mars par la Nef des sciences et l’Inserm Grand Est, « À votre santé ! Le mois de la santé et de la recherche médicale », propose conférences, expos, jeux, film… axés sur notre rapport au corps. On a sélectionné cinq rendez-vous mulhousiens, qui sont autant de manières de s’informer.


Un article de Hélène Poizat paru dans le quotidien régional L'Alsace le 23 février 2024 • Photos Roméo Boetzlé • article original https://c.lalsace.fr/culture-loisirs/2024/02/23/mulhouse-un-mois-pour-explorer-notre-rapport-au-corps-avec-la-nef-des-sciences



Louis, 6 ans et demi, compare sa taille à celle d’un puzzle géant du corps humain. Le puzzle, comme l’exposition « Sexualité : amour, plaisir et précaution », est déjà visible à la Nef des sciences à Mulhouse. Photo Roméo Boetzlé


Lancée en 2009 par la Nef des sciences, centre de culture scientifique et industrielle basée à Mulhouse, et l’Inserm Est, élargi par la suite à l’ensemble du Grand Est, « À votre santé ! Le mois de la santé et de la recherche médicale », propose tout au long du mois de mars une série de rendez-vous instructifs et ludiques. Abordant en 2024 la thématique du rapport au corps, une nouvelle édition de cette manifestation a été lancée mercredi 21 février, à la Nef des sciences, sur le campus de l’Illberg. Dans la programmation très riche, concoctée par Anne-Gaëlle Le Perchec, chargée de projet à la Nef des sciences, et Simon Tenaud, responsable communication à l’Inserm Est, on a sélectionné cinq rendez-vous – mais il y en a plein d’autres.



Le puzzle géant du corps humain met en évidence tous nos organes.   Photo Roméo Boetzlé

Une exposition : pour parler consentement, identité, érotisme…


« Le consentement », « Identité et stéréotypes », « Érotisme et pornographie »… En pleine ère #metoo et de débats sur les questions d’identité et de genre, l’exposition  Sexualité : amour, plaisir et précaution produite par Double hélice, pose des mots et des images simples sur des questions complexes et permet aux ados d’y voir plus clair. Un vrai support pédagogique, pour les collèges et les lycées, mais aussi pour les familles, la Nef des sciences étant ouverte du mardi au vendredi de 14 h à 17 h, y compris pendant les vacances scolaires. Et l’entrée est libre. Exposition visible jusqu’au 31 mars, à la Nef des sciences, 2 rue des Frères-Lumière à Mulhouse.



 Le programme de « À votre santé ! », tout un mois pour parler de santé et de recherche médicale.   Photo Roméo Boetzlé


Un  puzzle géant : pour « ausculter » le corps humain


Plus de trois mètres de haut, 4 156 pièces au total, avec muscles, tendons, os, veines, artères… apparents. Ce puzzle géant du corps humain, une superproduction Genius Game, a été monté par Samuel Fouchard, enseignant chercheur à l’école de chimie et président de la Nef des sciences, avec sa famille. Il permet d’observer l’anatomie humaine sous toutes les coutures… tout en travaillant son anglais (les légendes sont dans la langue de Shakespeare). Visible à la Nef des sciences jusqu’au 31 mars.


Un jeu de rôle : pour débattre d’intelligence artificielle et de santé


L’Intelligence artificielle (IA pour les intimes), tout le monde en parle, mais personne ne sait vraiment ce que c’est. Pour découvrir concrètement quelles peuvent être ses applications, la Nef des sciences propose un jeu de rôle, conçu par L’Arbre des connaissances. « Les participants vont se répartir dans des groupes socioculturels ne correspondant pas au leur de préférence. Il y a les jeunes technophiles, les jeunes plutôt écolos, les personnes plus âgées, etc. », explique Baptiste Kiemes, médiateur à la Nef.

Chaque groupe va débattre de la forme d’IA qu’il est prêt à accepter dans le domaine de la santé : que le médecin soit complètement remplacé par une cabine de diagnostics, que l’IA assiste le médecin en posant le diagnostic (qui sera donné par le médecin) ou alors que l’IA fusionne toutes les données conservées dans les objets connectés de chacun pour faire de la prévention. L’occasion d’un débat, puis d’un vote final. Le mercredi 13 mars, de 14 h à 16 h, à la Nef des sciences, inscriptions obligatoires au 03 89 33 62 20 ou par mail : nef-des-sciences@uha.fr, gratuit.



Anne-Gaëlle Le Perchec, chargée de projet à la Nef des sciences, Simon Tenaud, responsable communication à l’Inserm Est, et Baptiste Kiemes, médiateur scientifique.   Photo Roméo Boetzlé


Une conférence : pour comprendre la dyspraxie, grâce à la présidente du Cartable fantastique


Dans la famille des troubles « dys », la dyspraxie, qui se traduit par la difficulté à effectuer certains gestes, est nettement moins connue que la dyslexie, bien qu’aussi fréquente. Caroline Huron, docteure en médecine, psychiatre et chercheuse en sciences cognitives à l’Inserm, a créé l’association Le cartable fantastique, « qui donne des astuces aux parents et aux enseignants souvent démunis face à ces enfants ».

Dans le cadre des Rencontres de l’Université populaire du Rhin, partenaire important du mois de la santé, cette spécialiste donnera une conférence intitulée « Du laboratoire à la salle de classe : l’exemple de la dyspraxie ». Mardi 12 mars, à 18 h 30, à l’UP, 20 avenue Kennedy à Mulhouse. Sur inscriptions au 03 89 46 48 48. Gratuit.

Tout au long du mois de mars, d’autres conférences sont proposées avec l’UP.


Un film : « Contagion » , pour frissonner puis rencontrer une spécialiste d’un serial killer, le moustique


En 2011, Steven Soderbergh mettait en scène dans  Contagion , un scénario hautement prémonitoire. L’histoire d’une pandémie dévastatrice à l’échelle du globe. Panique collective, bataille entre groupes pharmaceutiques pour la mise au point d’un vaccin, blogueur militant qui sème le trouble… Tous les ingrédients que l’on retrouvera plus tard avec le Covid. Un ciné-débat permettra de revoir ce film saisissant, puis de discuter avec Stéphanie Blandin, chercheuse à l’Inserm, directrice de l’équipe « Réponses immunitaires chez les moustiques », à l’institut de biologie moléculaire et cellulaire à Strasbourg (CNRS). Le jeudi 14 mars à 20 h, au cinéma Bel-Air, 31 rue Fénelon à Mulhouse.





« À votre santé ! Le mois de la santé et de la recherche médicale en Grand Est », du 1er  au 31 mars dans toute la région. Programme détaillé et renseignements : www.nef-sciences.fr (Tél. 03 89 33 62 23).

Comments


bottom of page