top of page

Radio Quetsch fait un retour en forme sur la bande FM du Sundgau

De retour depuis le 1er avril sur la fréquence 89.1 de la bande FM à Altkirch et ce jusqu’en octobre, Radio Quetsch, antenne associative sundgauvienne, ne cesse de grandir. Riche de 90 bénévoles, 50 émissions et depuis récemment deux salariés, la radio a aussi été labellisée espace de vie sociale par la CAF.


Article de Aglaé Kupferlé - Journal L'Alsace du 26 mai 2024

Revue de presse



Luc Ueberschlag, Théo Coquerelle, Erwan Cardone et Jeanne Roy participent à la vie quotidienne de la radio associative sundgauvienne, comme 90 autres bénévoles. Photo Aglaé Kupferlé

Luc Ueberschlag, Théo Coquerelle, Erwan Cardone et Jeanne Roy participent à la vie quotidienne de la radio associative sundgauvienne, comme 90 autres bénévoles. Photo Aglaé Kupferlé

Luc Ueberschlag, Théo Coquerelle, Erwan Cardone et Jeanne Roy participent à la vie quotidienne de la radio associative sundgauvienne, comme 90 autres bénévoles. Photo Aglaé Kupferlé


Pendant les prochains mois, les Sundgauviens vont fréquemment croiser Radio Quetsch sur le territoire. Pourquoi ? « La saison estivale va être chargée ! Le studio sera toujours ouvert et on va bouger tout le temps. Il y aura à boire et à manger pour les oreilles », sourit Luc Ueberschlag, coordinateur et producteur antenne. En effet, que ce soit les 60 ans de la MJC à Altkirch, le Chalouz fest’à Hirsingue, la fête de la musique… Sans compter les événements prévus en septembre dans le Sundgau, Radio Quetsch sera sur tous les fronts pendant l’été et même un peu plus.


De 50 à 90 bénévoles en une saison


La couverture de ces événements locaux se fera en complément de la réalisation des 50 émissions qui tournent déjà quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement, grâce aux 90 bénévoles de la radio associative. Elles peuvent être écoutées en FM (89.1 Hz à Altkirch) jusqu’en octobre, à l’occasion de la nouvelle saison « Quetsch Noch a mol ! », ou en podcast sur le site de Quetsch (voir une partie des nouveautés ci-contre). « En une saison, on est passés de 50 à 90 bénévoles », se réjouit Jeanne Roy, anciennement présidente de l’association Radio Quetsch, désormais deuxième salariée de la radio.


Pour marquer le coup de cette nouvelle saison en FM, Radio Quetsch s’était lancé un défi : assurer 24 heures de direct à l’antenne, 100 % radiophonique, de 18 h à 18 h, fin avril. « Beaucoup d’émissions se sont enchaînées, croisées, chevauchées… Il y a eu des temps forts, avec notamment cinq métalleux qui se sont retrouvés dans l’émission Allo Nora, une heure de direct au marché des producteurs d’Altkirch du samedi matin, ça a pas mal parlé alsacien, un concours de mots fléchés… Bref, c’était assez incroyable », se remémore Luc Ueberschlag. « Les marathons, c’est toujours trop bien, ça soude et cela remet de la motivation pour faire de la radio. Il y a des gens qui ont commencé la radio pendant le marathon, des personnes nous ont étonnés à l’antenne, bref, c’est que du positif malgré la cadence et la fatigue », ajoute Jeanne Roy.


Renforcer les liens sociaux


L’autre bonne nouvelle de cette nouvelle saison c’est la labellisation de la radio associative en « espace de vie sociale », attribuée par la CAF et soutenue par la Communauté de communes Sundgau. « C’est la CAF qui s’est approchée de nous et a justifié son choix en disant qu’on faisait déjà les actions qu’il fallait mais que le label allait les mettre en avant », rapporte Jeanne Roy. En effet, l’espace de vie social est une structure de proximité qui touche tous les publics, permettant de renforcer les liens sociaux et invitant les habitants à réaliser des projets. « Notre studio est ouvert, on fait de plus en plus d’accueil, notamment de personnes en difficulté ou handicapées. On a aussi un rôle professionnel car on accueille des stagiaires et services civiques et on crée du lien entre les jeunes et les instances du territoire. Sans compter l’éducation aux médias dans les collèges sundgauviens ou les liens qu’on crée lors d’émissions comme celle enregistrée à la Résidence pour personnes âgées Heimelig à Seppois-le-Bas, avec six jeunes de la Mission Locale Saint-Louis Altkirch », détaille Luc Ueberschlag.


Un deuxième CDI


Ce label permet à la radio associative de payer une partie du loyer de son local et a aussi permis l’embauche d’une deuxième personne en CDI, qui n’est pas de trop dans le quotidien bien chargé de Radio Quetsch. « L’objectif sera à l’avenir d’avoir une troisième personne, pour proposer un véritable éditorial à l’antenne et faire plus d’infos locales, sans ressembler à une autre radio et toujours sans publicité », projette le coordinateur d’antenne. En attendant de voir les futures évolutions de l’association, « les Quetsches » invitent les Sundgauviens à se brancher sur le 89.1 en FM, ou à se rendre sur le site radio-quetsch.eu et l’application Radio Quetsch, pour accéder à sa web radio et aux podcasts des émissions.

Comments


bottom of page